Programme de (re)boisement 15 mars 2019

Investi depuis de nombreuses années dans la gestion durable des forêts, le groupe Charlois lance, en 2019, une vaste opération de plantation d’arbres (en moyenne 40 000 plants par an), en France, avec un programme établi sur près de 10 ans, tenant compte de la biodiversité et de son bon développement et du changement climatique.

Ce programme de plantation est réparti sur 7 forêts en France et représente plus de 400 000 arbres répartis sur près de 140 ha.

 


 

REBOISEMENT N°1 – Forêt de la doué

Situation géographique : Saint-Aubin-les-Forges – Nièvre

Surface : 32 ha

 

STATION

Le climat est caractérisé par une pluviométrie annuelle d’environ 850 mm, assez bien répartis, et une température moyenne de l’ordre de 10°C. L’altitude varie entre 225 et 280 mètres.

La géologie du massif se compose d’Argiles d’altération à silexites, développées sur les calcaires du Dogger et du Malm. Ensuite, les sols sont à dominante argileux, avec une charge en silex de petite taille (silexites) non négligeable par place.

La réserve en eau de ces sols est bonne, avec un drainage efficace. D’une manière générale, ces sols riches ont une bonne potentialité forestière, notamment favorable à la croissance du chêne et du douglas.

 

HISTORIQUE DE LA PARCELLE

Située en bordure sud-ouest de la forêt domaniale des Bertranges, la forêt de la Doué était à l’origine couverte par des chênes pédonculés et des chênes sessiles traités en taillis sous futaie. En 1960, les peuplements de qualité médiocre comportaient une faible densité de chêne. C’est à cette époque que le peuplement d’origine à base de chênes a été remplacé par une plantation de douglas. Régulièrement entretenu, ce peuplement, arrivé à maturité, a été récolté en 2017.

 

PROGRAMME DE (re)BOISEMENT

Septembre 2018 – Préparation des parcelles

La préparation des sols de cette forêt concerne quatre parcelles et intervient après l’exploitation forestière. Elle a pour but de : 

– ranger les branches et d’araser les souches pour permettre la mise en place des plants,

– améliorer la structure du sol pour favoriser la reprise des plants et accélérer leur croissance,
– limiter la concurrence des adventices,

– faciliter les futurs entretiens en éliminant les obstacles à la mécanisation,

– faciliter la mise en place des plants.

Les résidus d’arbres (branches, houppiers, etc.) sont disposés en andains afin d’enrichir le sol au fil des saisons. Deux petits points d’eau ont été créés afin de favoriser la biodiversité.

 

Mars 2019 – Plantation des parcelles

Le reboisement de la forêt de la Doué a débuté le 11 mars 2019 à raison de 1 500 tiges par hectare (soit 47 000 plants au total pour cette forêt).

La plantation d’arbres se fait depuis l’automne jusqu’au printemps avec une préférence au printemps dans les sols lourds et humides et à l’automne dans les sols légers et sablonneux. Les racines nues peuvent être plantées de mi-novembre à mi-mars. Les végétaux en godets forestiers ou en mottes forestières peuvent être plantés d’octobre à fin avril. 

Il est préférable d’éviter les plantations lorsque le sol est gelé, lorsque la terre est recouverte de neige ou saturée d’eau. Il faut également éviter les périodes de trop fort ensoleillement et les jours de grand vent sec et froid.

Le mélange des essences a été choisi en fonction des sols mais aussi pour permettre à cette jeune forêt de résister aux aléas climatiques. La dominante est le chêne, avec plus de 65 %, puis le douglas.

 

Présentation « Rendre au futur ce qui a été légué par le passé »

Ce précepte, véritable plaidoyer en faveur du développement durable, est la règle fondamentale qui guide chacune des actions et activités du Groupe Charlois. Lire la suite