Environnement Social
Gérard Soulet, Chargé de mission Excellence opérationnelle du groupe Charlois
Portrait de salarié Gérard Soulet, Chargé de mission Excellence opérationnelle du groupe Charlois 26 octobre 2021

Les 27 référents RSE* des maisons du groupe et le comité se sont réunis à la fin du mois de septembre à Murlin (ou par téléconférence pour les plus éloignés) pour un bilan annuel de la démarche et une présentation des nouveaux objectifs. L’occasion pour Sylvain Charlois d’évoquer la nomination de Gérard Soulet en tant que « Chargé de mission Excellence opérationnelle ».

 

Un terroir qui coule dans les veines de Gérard depuis l’enfance

 

Natif de Cognac, Gérard Soulet a grandi dans un milieu intimement lié au terroir, à la vigne et à la tonnellerie. Issu d’une famille de vignerons, par son grand-père et son oncle, et fils de tonnelier, Gérard a en effet été bercé par cette culture dès son plus jeune âge, au fil des histoires et anecdotes qu’il écoutait à l’insu de leurs narrateurs : « J’entendais parler de barriques, de Cognac, de distillation, tout un univers qui me passionnait. Il est vrai qu’avec un père et deux frères employés à la maison Martell, les discussions étaient assez centrées, et je ne pouvais guère y échapper. »

Après des études générales, c’est donc tout naturellement que Gérard s’est tourné vers le métier de tonnelier après avoir entendu tant de fois sa famille en parler avec des mots comme ceux de « travail d’art », « artisanat », « fierté », « respect », mais aussi « rudesse » et « courage ». À l’âge de 19 ans, il entre en apprentissage chez Martell en alternant la pratique dans les ateliers de la maison de Cognac et la théorie au Centre de Formation des Apprentis : « L’apprentissage ne m’a pas déçu car, du courage il en fallait, de la rudesse il y en avait et des hommes de caractère, – des maîtres tonneliers, meilleurs ouvriers de France – menaient avec fermeté ma formation. »

Après deux années de pratique dans une tonnellerie industrielle, dans laquelle Gérard a découvert le travail mécanisé, l’homme de métier et de passion (ré)intègre la grande famille des tonneliers de la maison Martell en 1990 : « J’ai alors découvert cette manière de travailler où nous étions rémunérés à la pièce** ; autant dire que si vous n’étiez ni adroit ni courageux le salaire était maigre. Mais j’ai découvert une autre famille et une ambiance que beaucoup nous enviaient. »

La tonnellerie de la maison Martell qui a pris le nom de Tonnellerie Leroi en 2005 est acquise par le groupe Charlois en 2009. En 2012, Gérard, qui a gravi un à un tous les échelons, endosse avec fierté le poste de responsable de production.

 

L’excellence opérationnelle au cœur de la politique du groupe Charlois

 

Investi pour le groupe depuis de nombreuses années et habitué aux challenges, c’est tout naturellement que Gérard a accepté ses nouvelles missions : « Engagé dans le respect de la matière, de l’environnement et des ressources, je mets aujourd’hui mon expérience et mon énergie au service de l’excellence opérationnelle. »

Une mission qui exige rigueur et expertise et que l’homme de conviction a à cœur de mener à bien. Gérard aura ainsi pour mission d’auditer, de suivre et d’accompagner chacune des maisons du groupe vers l’excellence opérationnelle.

Inspirée de la « règle des 5S*** », cette politique fait appel au management participatif qui permet par ailleurs de responsabiliser le personnel dans l’amélioration de l’organisation d’un site, de gagner en efficacité et en productivité. Elle est aussi la clé du bien-être au travail et véhicule l’image des maisons du groupe.

Les prémices de cette excellence opérationnelle ont été posés dans le groupe depuis de nombreuses années par Sylvain Charlois. La mission de Gérard consiste maintenant à mettre en place une méthodologie similaire pour toutes les maisons, des standards, des automatismes durables et à créer une dynamique commune à l’ensemble du Groupe.

Gérard n’a à présent qu’une hâte, celle de continuer à transmettre et partager son expérience et ses savoir-faire, deux valeurs fortes inhérentes au métier de tonnelier et qu’il saura transposer à ses nouvelles missions dans l’excellence opérationnelle.

 

 

*Les référents RSE sont chargés de l’application de la politique RSE du groupe au sein de chacune de ses maisons.

**La rémunération à la pièce a été supprimée en 2006.

***La Règle des 5S (« Seiri », éliminer ; « Seiton », ranger ; « Seiso », nettoyer ; « Seiketsu », standardiser ; « Shitsuke », respecter) est une méthode d’organisation japonaise visant à améliorer l’organisation et le fonctionnement pour plus de productivité.

 

 

Photographie @ Christophe Deschanel